Dire ou ne pas dire ?

Parler de soi, ce n’est pas vraiment simple. Ou on a beaucoup de chose à dire, ou on a rien ou pas grand chose à dire.

Bon, pas de bol, moi j’ai plein de choses à dire sur tout.

Mais, je vous rassure de suite, je vais faire cours. Du moins, je vais essayer.


Le blog

Rien ne va plus en France – Migrants, taxes, impôts, retraites, Hôpital, Police.

Rien ne va plus en France, les maires de France

Rien ne va plus en France et tout le monde s’en fou !

Rien ne va plus en France, le contexte social est désastreux.

Trop, c’est trop. Rien ne va plus

  1. Trop de migrants,
  2. excès de taxes,
  3. plus qu’assez d’impôts,
  4. les retraites tirées vers le bas,
  5. les maires qui n’ont jamais été aussi nombreux à démissionner,
  6. l’acharnement du gouvernement sur le diesel
  7. taxe sur le circulation en prévision,
  8. le corps médical dépassé, désabusé, à la limite de la rupture,
  9. la police à la rue. Pas de moyens, pas de véhicules, pas de locaux.

La liste est encore longue et je ne vais pas m’amuser à tout énumérer ici. Je constate simplement, que rien ne va plus en France, ce beau pays que j’aime tant et que je vois se dégrader de jour en jour.

Y en a marre des migrants, ras le bol.

Rien ne va plus en France, les migrants

Le gros problème avec les migrants, c’est que si tu ne penses pas comme la majorité des gens tu es taxé de raciste. Cela va être surement le cas avec ce billet.

Mais bon, trop c’est trop. Il y a trop de migrants en France.

Et arrêtez de me dire que ce sont des réfugiés. La plupart des migrants arrivent en France (en Europe) pour profiter des aides que leur accorde le gouvernement Macron, si si.

Je sais bien que mon propos est dur mais il faut appeler un chat un chat. Les migrants ne vivent pas comme nous français ou européen.

Vous vous êtes déjà baladé dans le 18, 19 et 20 iè arrondissement de Paris ?

C’est une poubelle. Des détritus partout, c’est sale, ça pue.

On a vite oublié qu’en France, il y a aussi de la misère, de la pauvreté.

Des français crèvent dans la rue tous les jours dans l’indifférence générale.

Et nos pauvres à nous, on en fait quoi ? On n’en parle même pas. Il n’y en a que pour les migrants et ça, ça me gave vraiment.

Vous savez, le pauvre qui dort dans sa voiture, le pauvre qui va bosser tous les jours, le pauvre qui ne gagne pas assez d’argent et qui ne peut se payer un appartement pour vivre dignement.

Pour le moment, le temps est agréable mais dans quelques mois, lorsqu’il fera froid, qu’il gèlera, on va nous ressortir le refrain habituel. Tient, deux personnes sont mortes de froid cette nuit.

Et on va encore oublier que se sont des français comme les autres et des français trop pauvres que l’on laisse crever dans la rue dans l’indifférence générale. Et ça, ça me révolte.

Le diesel, ce mal aimé trucidé par le gouvernement.

Rien ne va plus en France, le gasoil et le diesel

Maintenant, le gasoil, le mal aimé du gouvernement Macron et des écolos.

Cela fait des décennies qu’on nous gave avec le diesel. Achetez une voiture au diesel, c’est super économique.

Comme le français est bête et discipliné, il a fait comme on le lui a dit, il a acheté un véhicule diesel. Maintenant, ce n’est plus dans l’air du temps, ce n’est pas écologique, c’est dangereux pour la santé.

Mais on se fout de la gueule de qui là ?

On veut nous vendre des voitures électriques maintenant. Non, je me suis mal exprimé, on nous impose la voiture électrique. Et si je veux garder mon diesel moi !

Je ne veux pas d’une voiture avec laquelle, je ne peux faire que 300 kms, une voiture que je ne peux pas recharger où je veux, car pas de bornes, temps de chargement des batteries.

Pour descendre sur la Côte d’Azur avec un véhicule électrique, il va falloir compter 3 jours. Non, je n’exagère qu’à peine.

C’est économique de rouler au gasoil.

Je me souviens que lorsque j’étais gamin, mon père a acheté sa première voiture, une 404 Peugeot diesel.

Le pied de se retrouver dans cette voiture à l’époque. Je vous l’accorde, il n’y avait pas autant de véhicules que de nos jours mais tout de même.

Mon père a gardé cette voiture une éternité. Pas de frais inutiles car le moteur diesel est fiable, pas d’entretien à part la vidange et les pneus.

Que des avantages a avoir un véhicule diesel.

Et maintenant que le diesel n’est plus au goût du jour, on taxe à tour de bras les utilisateurs de véhicules au gasoil. C’est tellement facile, il y a tellement d’argent à prendre et en plus quoi dire ? Nous avons besoin de notre voiture pour aller au boulot. Scandaleux.

Impôts non dissimulés.

Rien ne va plus en France, les impôts

La voiture est la vache à lait de tous les gouvernements mais Macron fait plus fort encore.

Depuis au moins 30 ans, les automobilistes ont eu droit à tout ou presque.

  1. les radars
  2. la privatisation des radars embarqués,
  3. la hausse du prix des carburants,
  4. l’augmentation du prix des péages d’autoroute,
  5. la baisse de la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau secondaire…

Et maintenant, on veut faire payer aux usagers de la route le droit de circuler en ville. Et moi, qui croyais avoir tout vu, tout entendu.

C’est un projet dans les cartons, projet dévoilé par le site « Contexte » et qui dit projet dit loi.

Le droit de circuler en ville

Là encore, c’est le prétexte de la pollution qui est avancé. Créer des péages aux entrées des grandes villes (100 000 habitants). Du racket.

Prenons un exemple tout simple : Vous arrivez à l’entrée de Paris et vous voulez allez au centre de Paris. Cela va vous coûtez 2,50€.

Vous allez me dire 2,50€ pour aller au centre de Paris, ce n’est pas excessif et je suis d’accord.

Mais si vous venez travailler à Paris tous les jours, faites le calcul : 2,50€ x 21 = 52,5€ pour 1 mois. Sur une année, 52,5€ x 11 mois x par le nombre d’utilisateurs. Vous imaginez le bénéfice ?

Certificat de propriété, fichier national des propriétaires de cycles

Je cite :

Mais ce n’est pas tout : le projet évoque également la création d’un « certificat de propriété » pour les vélos et d’un « fichier national des propriétaires de cycles », prétendument pour « lutter contre le vol des cycles »… Une identification qui pourrait surtout permettre de faciliter la verbalisation des cyclistes, après avoir allègrement mis en place toutes les mesures possibles et imaginables pour faire les poches des automobilistes !
À ce rythme-là, à quand une plaque d’immatriculation pour les trottinettes et les poussettes ?
source : 40 Millions d’automobilistes

Les maires de France démissionnent massivement.

Rien ne va plus en France, les maires de France

Depuis les élections municipales de 2014, plus de mille maires ont démissionné de leurs fonctions dans l’hexagone. C’est dire si le malaise est grand.

Les maires en ont ras-le-bol, car gérer leur commune avec toutes les nouvelles contraintes administratives ajoutées aux nombreuses anciennes devient impossible pour beaucoup.

Ce sont des maires de communes rurales, des maires de villes moyennes et même des maires de banlieues qui préfèrent arrêter avant même d’avoir achevé leur mandat.

La speudo taxe d’habitation

La cerise sur le gâteau, c’est la fameuse taxe d’habitation, une grosse arnaque pour le moment. Tout le monde se repasse le bébé.

D’un côté, le gouvernement Macron accuse les maires d’avoir augmenté la taxe d’habitation et de l’autre côté c’est l’inverse.

Je ne vais pas entrer dans les détails, car c’est trop compliqué pour moi. Mais, même à Bercy, les spécialistes s’y perdent aussi.

Alors Qui Croire !

Le cri d’alarme du secteur hospitalier.

Rien ne va plus en France, l'hopital

Dans nos hôpitaux publics, le personnel hospitalier est en train de craquer.

Entre le manque de moyens, un personnel totalement débordé, le burn out qui guette chacun d’entre eux, les dépressions et les suicides. C’est l’enfer à l’hôpital.

Et ce n’est pas la cure de rigueur imposée par le gouvernement qui va arranger les choses. C’est une chaîne sans fin. Faire toujours plus avec encore moins de personnel, cherchez l’erreur.

Pour les « Ehpad » c’est encore pire, le personnel dénoncent l’insuffisance des effectifs et des moyens.

Mr Macron, l’hôpital public est en danger, il est temps d’agir rapidement avant qu’il ne soit trop tard !

Police, Gendarmerie, CRS, partout c’est la crise.

Rien ne va plus en France, la police

C’est la crise aussi au sein de la Police, de la Gendarmerie et des compagnies de CRS.

Des conditions de travail déplorables, un matériel dépassé, des rythmes de services à rallonge avec 1 WK sur 3 ou 4 en famille, les heures supplémentaires impayées, les incivilités grandissantes etc…

Là encore, plus d’arrêts de travail, plus de burn out et plus de suicides.

Ici encore, c’est comme pour l’hôpital public. Moins d’effectifs, plus d’heure de travail et encore et toujours moins de moyen.

Attention Mr Macron ! À force de tirer sur la corde, elle va finir par casser.

Et la justice alors

Ben la justice à 2 vitesse ça existe en France malgré tout ce qui peut-être dit.

Il vaut mieux voler 100 millions, car avec un bon avocat, tu éviteras la prison.

Par contre, si tu voles un poulet pour te nourrir et sans un bon avocat, tu vas faire trois mois de prison ferme. C’est ça la justice en France.

Je ne vous parle même pas des voleurs, agresseurs de vieilles dames arrêtés par la Police et que l’on retrouve le lendemain dans la rue. C’est cela aussi le quotidien de nos forces de l’ordre.

Les retraités dans la rue

Rien ne va plus en France, la retraite

Vous avez remarqué vous aussi ? Les retraités sont dans la rue comme les travailleurs voir même les étudiants.

Bien évidement que la réforme de la retraite que nous concocte Macron et ses sbires à de quoi faire peur. Déjà avec la CSG qui a bien augmenté, la petite revalorisation quand ce n’est pas la stagnation de la retraite. Que des bonnes choses.

Les anciens ont peur et les plus jeunes craignent de ne pas avoir de retraite. C’est bien parti pour !

Comme vous le voyez, rien ne va plus en France, heureusement que pour certains, les restos du cœur sont toujours là ! Mais pour combien de temps ?

En relation

2 thoughts on “Rien ne va plus en France – Migrants, taxes, impôts, retraites, Hôpital, Police.

  1. Oui c’est juste…La France évolue peu à peu vers la dictature ( puce RFID, Etc….) , el contrôle des masses et la décadence avec l’éducation sexuelle dès le primaire…. et le peuple ne dit rien et ne va défiler dans les rues en masse que pour le foot ( ce n’est pas un jugement envers le foot) et pas pour ses droits…. Très bon article!

  2. Merci ! Ce qu’il faut dans ce pays c’est un mai 68 bis. Mais faire bouger les gens est difficile et pour cause, le boulot ne cours pas les rues, même en traversant la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.