Themes WordPress sémantique, html5

Vous devez vous demander ce que vient faire ce billet sur les themes wordpress alors que je vous parle d’habitude de la pêche.

J’ai déjà abordé sur ce blog dans un ancien billet le sujet et j’avais envie de renouveler l’expérience

A l’époque j’avais abordé les annuaires et comment monter un annuaire avec le cms et les thèmes WordPress

Aujourd’hui, nous allons voir les thèmes et les microformats, la sémantique html5.

Je ne vais pas trop entrer dans les détails de la sémantique pour ne pas dire trop de bêtises, mais comme vous, je suis un utilisateur lambda et j’aime savoir ce que je fais sur mes sites.

En gros c’est ça.

Si vous placez votre titre dans une balise h1 l’ordinateur comprendra qu’il s’agit d’un titre important.

Il est vrai que pour vos lecteurs ce n’est pas vraiment important, mais pour les moteurs de recherche là c’est primordial.

Avec l’arrivée de html5 la sémantique a encore changée pas au niveau du h1, h2 ou h3, mais avec la naissance de nouvelles balises.

Sans entrer dans le détail, je vous en donne quelques unes.

  • header
  • aside
  • nav
  • section
  • footer
  • figure

Bon je suis d’accord, tout ça s’adresse aux développeurs, mais si vous êtes comme moi un peu curieux, je suis certain que vous avez déjà bricolé votre thème. Du moins le css.

Les themes WordPress maintenant

Si vous êtes utilisateur, vous savez que WordPress est bien fait.

Il vous permet d’installer un thème en deux minutes, mais c’est là que tout débute.

Tout va dépendre de ce vous voulez faire :

  1. un blog
  2. un annuaire
  3. un magazine
  4. une boutique

et j’en passe…..

Nous partons ici sur la base des thèmes WordPress free (gratuits).

Il est sûr que vous trouverez plus facilement ce que vous recherchez chez themeforest.net, ce n’est pas le seul.

Vous trouvez une multitude de revendeurs sur la toile.

Pour ma part, je n’utilise que du thème wordpress gratuit.

Nous trouvons une bonne qualité de thèmes, mais ils ne sont pas toujours bien codés, même les payants.

Si vous utilisez firefox faites le teste avec l’extension web developer/infos/plan du document, vous allez voir de suite le nombre de h1 ou h2 manquant voir même les deux.

Si le thème vous convient, vous pourrez toujours le modifier à votre guise.

Donc pour continuer mon raisonnement, nous avons trouvé un thème, mais il manque le fil d’ariane,la boite auteur.

Ce n’est pas bien grave, en travaillant un peu sur le thème, nous pouvons remédier à tout cela sans plugin.

Il n’y a pas besoin de toujours installer un plugin pour une fonction, un petit morceau de code placé au bon endroit suffit bien souvent.

Lors de votre recherche, préférez choisir un thème codé en html5, il sera ensuite plus simple de lui ajouter les microdatas.

Je vous conseille ce billet qui traite fort bien le sujet.

Microdata, microdonnées

Comme nous le dit si bien Wikipédia :

Les microdonnées sont une fonctionnalité HTML5 créée afin d’offrir du contenu sémantique dans des documents HTML.

Nous allons voir que nous pouvons utiliser une autre façon de faire, avec ou sans plugin.

Pour info, Google préconise l’utilisation des microdonnées.

Pour les données structurées nous allons utiliser le schema.org dans les formats, MICRODATA JSON-LD et RDFa.

Vous allez me demander à quoi cela sert tout ça et vous aurez raison.

Cela sert tout simplement a marquer vos articles, vos recettes de cuisine avec :

  • la date,
  • l’auteur de l’article,
  • la description et d’autres choses encore

Google peut utiliser dans ses résultats votre balisage pour l’afficher.

Un grand plus pour votre référencement, vous en conviendrez.

Le résultat ressemble à ça.

resultat-google theme wordpress
resultat-google theme wordpress

Comment mettre en place les microdonnées

Si vos thèmes WordPress sont codés au format schema.org c’est ok sinon faire comme indiqué si dessous.

Comme je vous l’ai dit il y a deux formats : le MICRODATA et le JSON-LD c’est à vous de choisir.

Moi, je préfère utiliser le balisage microdata, je trouve que c’est plus simple a mettre en place et c’est aussi une affaire de goût.

Vous utilisez les microdonnées pour vos articles, votre boutique, vos recettes de cuisine etc…

Ici, j’ai fais un copié-collé pour Rich Snippets article et voilà ce que cela donne :

Si vous regardez le code source de l’article, vous allez voir le schema.org/NewsArticle qui nous donne :

  • le titre
  • la description de l’article
  • l’article
  • les thumbnails
  • la date de publication

Le tout est bien entendu normalement repris par Google s’il le veut bien.

Pour mettre tout ceci en place ce n’est pas bien compliqué, vous rendre sur le site de Google des données structurées.

À partir de là, vous avez dans la colonne de gauche tous les types de Rich snippets, vous choisissez celui qui correspond à la structure que vous désirez adoptée et cela vous mène sur la page qui contient le code a insérer dans votre article (en bas de page).

Il ne vous reste plus qu’a adapter votre article aux microdatas.

plugins de microdonnées

Comme vous le savez, WordPress est bien fait.

On peut pour modeler son blog ajouter des plugins (programmes) afin de modifier et d’enrichir les options de WordPress.

Pour les micro données, il y a pléthore de programmes .

J’en ai retenu deux que je trouve intéressant :

  1. le Schema Creator de Raven : permet d’intégrer la plupart des microdonnées du type Schema.org
  2. itemprop WP for SERP (and SEO) Rich snippets : plus simple mais avec une obligation d’avoir un thème en html5.

Bien entendu, tout dépend de ce que vous désirez promotionner.

Ma conclusion

Trouver des themes WordPress free qui répondent à tous ces critères est pratiquement impossible.

Mais il y en a quelques uns.

Celui que j’utilise actuellement en fait parti c’est un thème enfant de Oméga.

Il ne fait pas tout mais il vous aide bien tout de même.

Par exemple je l’utilise sur un site de recette de cuisine et lors de la rédaction d’une recette, je lui ajoute le Rich snippet Récipe me permettant ainsi de détailler à l’aide des microdonnées ma recette.

Il est vrai que c’est un travail fastidieux mais un travail qui commence a porter ses fruits puisque depuis deux mois que j’utilise ce protocole sur un de mes sites, quelques articles sont remontés dans les serps.

Sur certains, j’ai l’image et sur d’autres une vidéo de ma recette.

Les visites aussi sont plus nombreuses, environ 8 à 10% en plus.

C’est vrai que ce n’est pas énorme, mais c’est un plus. Je ne suis pas sûr que ces visiteurs seraient arrivé sur ce site autrement?

Quoique qu’il en soit, je vais continuer dans cette voie sans perdre de vue que Google nous recommande d’utiliser les microdonnées et ce que Google veut, dieu le veut…..

  • Vous utilisez les themes WordPress free ? les microdonnées pour votre blog ? Vous avez de bons résultats avec ce balisage.
Dernière modification: 20 septembre 2019

Auteur

Commentaires

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.